Annick CHAMAUD: deux fois l’Iran, Avril 2008

 

 

Sur la route de soie, nous partîmes heureux.

La Chine, l’Ouzbakistan s’offrirent à nos yeux ;

Ey puis ce fut l’Iran, et Ali avec lui

Il nous a tous charmés et je l’en remercie.

Il faudra revenir. Je  voulais au printemps,

Revoir Persépolis et aussi Ispahan.

Par Yazd et par Naïn, je fus émerveillée

D’encore les contempler, souvent  j’avais rêvé ;

A ces beautés connues sont venues s’ajouter

Kerman,Choga Zenbil et puis le narguilé

Pour certains,  à Mahan, biscuits, pistaches et dattes

Ont transformé souvent nos goûter en agapes.

Et bien sur les sonnets,  les quatrains des plus grands

Poètes ont complété parfois ce beau voyage.

À Hafez, à Saadi je voudrais rendre hommage

Par ces modestes mots écrits sincèrement.

Iran 2006, Iran 2008

Tes femmes nous sourirent et nous photographient

Cette année c’est REZA qui nous a accueillis

Lui aussi nous conquit et je l’en remercie

avatar
Search in site
Scroll Top